Jeudi 24 mars prochain à Grenoble de 18h à 20h - table ronde "La Transition Énergétique : une vraie promesse ou un leurre ?"

Le groupe local de l’association Adrastia organise le Jeudi 24 mars prochain à Grenoble de 18h à 20h au Tonneau de Diogène une table ronde sur le thème suivant « La Transition Énergétique : une vraie promesse ou un leurre ? » dont les invités seront Vincent Mignerot et Anne Delaballe.

La rencontre/débat de 2 heures, qui laissera une large part aux questions du public, portera sur les visions respectives des invités sur les origines du dérèglement global opéré par Homo Sapiens, sur les démarches de « transition » et leur devenir ainsi que sur les marges d’action dont nous disposons encore pour arriver à des nouveaux équilibres.

Vincent Mignerot est le récent auteur d’un essai « L’énergie du déni » qui prend l’énergie comme point d’entrée et fait l’état d’une réflexion sur l’échec de la Transition Énergétique et sur ses effets potentiellement contre-productifs. Ces effets pourraient notamment être de deux ordres : une augmentation au final des émissions de gaz à effet de serre et le fait de faire miroiter des promesses intenables parce qu’elles ne sont pas confrontées aux limites imposées par les contraintes naturelles. L’ouvrage s’appuie notamment sur des considérations anthropologiques (l’impact tendanciellement croissant d’homo sapiens sur son environnement) et physiques (l’impossibilité de transgresser certaines contraintes telles que l’entropie, l’irréversibilité de toutes transformations).

Anne Delaballe est docteure en anthropologie sociale et ethnologie. Elle est actuellement directrice de l’UGA Design Factory qui est une unité de service dédiée à la conception et l’expérimentation de formations portant notamment sur les enjeux socio-environnementaux. UGA Design Factory propose autour de ces questions des dispositifs de formation interdisciplinaires s’articulant sous plusieurs modalités : cycles de conférences, ateliers d’exploration, écoles thématiques sur les enjeux de l’anthropocène.

Nous vous invitons donc à participer à cet événement pour lequel le nombre de places est limité.
L’inscription est obligatoire, rendez-vous sur :