Les lowtechs sont-elles positionnées politiquement?

Je voyais plutôt le problème dans l’autre sens, si on produisait le-dit rocket-stove avec des moyens industriels, ca en réduirait ses impacts environnementaux par rapport à celui qui serait produit « artisanalement » car, d’une part, les impacts des outils de productions seraient alloués sur un très grand nombre de rocket-stoves, et d’autre part, on ferai des économies d’échelles et on pourrait mettre en place des stratégies d’économies sur les ressources et les dechets plus facilement.
Ceci dit, je concède que ce n’est pas tellement une question de « lowtech » mais plutot une question de DIY, comme pointé également pas @lemassog ici.

Peut-être, ce qui me semble clair par contre, c’est que le « service égal » est une notion très subjective. Je suis plutot d’accord avec vous que le rocket-stove rend un service sensiblement égal au Godin, mais je suis également certains que d’autres seraient en désaccord total avec cette affirmation.

Je ne crois pas non plus qu’il faille être binaire entre low-tech et le reste ! Par contre, là ou ce que tu écris me parait délicat, c’est que tu semble (en tout cas c’est ma lecture) essentialiser les Lowtechs, c’est à dire les considérer bonne en-soi. Dit autrement, les lowtechs pourraient être un objectif : il faudrait à tout prix rendre la société entière lowtech !
Je pense au contraire qu’il ne faut pas confondre les objectifs (améliorer la qualité de vie, rendre les modes de consommation/production compatible avec les limites planétaires, réduire les inégalités, …) et les moyens (développer le lowtech, favoriser l’économie circulaire, faire changer les habitudes alimentaires, rendre l’avion ringard, etc.). On peut d’ailleurs constater que l’économie circulaire à fait sa « transition » d’un moyen vers un objectif, et on peut déjà constater pas mal d’effets rebond du à cela : globalement, augmenter taux de circularité de certains secteurs économique à eu pour conséquence d’augmenter la consommation et la production globale, ce qui a fait augmenter les pressions exercées sur l’environnement. Voir cet article de Arnsperger et Bourg (ici : https://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/revue/6-145.pdf ou là : Vers une économie authentiquement circulaire | Cairn.info).

1 « J'aime »